+
-
Cet article appartient au dossier :

"Le risque de crédit est plus délicat à évaluer que le risque de marché"

Après les travaux sur les risques de marché, le Comité de Bâle poursuit sa politique d'incitation pour un meilleur contrôle des risques de crédit et met l'accent sur l'amélioration du contrôle interne.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Cet article est extrait de
Revue Banque n°579

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)