+
-

Système d’information

Le passage au « cloud computing », un changement technologique, financier et culturel

Parfois présenté comme un nouveau paradigme, le cloud computing peut offrir davantage de qualité de service à moindre coût, mais à certaines conditions : deux experts se sont penchés sur ce nouveau mode de gestion de l’informatique, qui modifie le rôle des intervenants dans la chaîne de valeur du système d’information, de même que l’analyse des coûts et de la performance financière de l’Information Technology (IT).

Le 02/01/2013
Daniel Godet | Dominique Fernandez Poisson
Avant que n’émerge l'expression cloud computing, les praticiens schématisaient les réseaux par un nuage, qui symbolisait une connexion vers une quantité indéfinie d'utilisateurs. Le concept de cloud computing a émergé au début des années 2000. Une des premières applications « dans les nuages » a été la messagerie. Cette nouvelle offre de service informatique renforce le mouvement d’externalisation des activités hors core business des entreprises en tirant le meilleur parti des technologies de l’Internet, et de la mutualisation, de la virtualisation et de l’automatisation des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sur le même sujet