+
-

Les monnaies complémentaires : un autre système de valeurs

Le récent développement des monnaies complémentaires en Europe a été favorisé par la disparition des monnaies nationales au profit de l’euro, pour préserver une identité locale, et par un assouplissement de l’opposition traditionnelle entre pouvoirs publics et autorités monétaires. Phénomène ancien et mondial, elles répondent aujourd’hui à des motivations liées à l’économie solidaire ou, de façon plus pragmatique, au souhait de créer une interaction avec son environnement économique de proximité.

Comme définir les monnaies complémentaires ?Contrairement à ce que l'on imagine souvent, les monnaies complémentaires ne sont pas très nouvelles. Elles existaient autrefois dans les entreprises en Europe et en Amérique du Nord, du fait qu’une partie plus ou moins importante de la rémunération des salariés travaillant dans les grandes fabriques était sous forme de jetons ou de bons qu’ils dépensaient dans des boutiques appartenant d’ailleurs au propriétaire de l’entreprise. Dans les années 1930, pour dynamiser certaines communautés locales, des monnaies ont été émises en Allemagne et en ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Jean Michel Servet
    • Professeur d'études du développement
      Institut des hautes études internationales et du développement à Genève

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet