+
-
Cet article appartient au dossier :

Rétrospective 2019

6 étoiles montantes de la banque et de la finance

Ils ont marqué l’actualité en 2019 et construisent la banque et la finance de demain.

Le 19/12/2019
Géraldine Dauvergne

Marguerite Bérard-Andrieu, 41 ans, directrice des réseaux France, BNP Paribas

2019

Après une année d'intégration au sein du groupe BNP Paribas, Marguerite Bérard-Andrieu a succèdé officiellement le 1er janvier 2019 à Marie-Claire Capobianco, comme directrice de la banque de détail. Désormais à la tête d'un réseau de 1 850 agences et 28 000 salariés et membre du Comité Exécutif, elle publie en mars un livre remarqué sur l'histoire de son grand-père, Juif russe originaire de Rovno, Le Siècle d'Assia. Arrivée à la mi-temps du plan 2020, ses deux priorités sont la transformation digitale des réseaux France et la mise en place d'un centre de services destiné à traiter 93 % des interactions avec les clients.

Son parcours

Diplômée de Sciences Po et de Princeton, où elle a enseigné, major de la promotion Senghor de l'ENA, et inspecteur des finances, Marguerite Bérard est successivement chargée de mission auprès du chef du service de l'Inspection générale des finances, conseillère aux Affaires sociales, puis à la Présidence de la République, et directrice du cabinet du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé. En juin 2012, elle rejoint le comité de direction générale du Groupe BPCE en tant que directeur général adjoint, puis de 2016 à 2018, le directoire de BPCE en tant que directeur général en charge des finances, de la stratégie, des affaires juridiques et du secrétariat du conseil. Elle est administratrice de SCOR et membre du comité directeur de l'Institut Montaigne.

Guillaume Borie, 33 ans, directeur général délégué, Axa France

2019

Le 1er janvier 2020, Guillaume Borie, à seulement 33 ans, prend officiellement ses nouvelles fonctions de directeur général délégué d’Axa France et directeur général d’Axa Particuliers et IARD entreprises. Rattaché à Jacques de Peretti, P-DG d’Axa France, le voilà donc numéro deux de la filiale française de l'assureur, qui réalise 13 milliards d’euros de chiffre d'affaires. Sobriété, concision et clarté caractérisent cet historien de formation, aux talents de stratège et de communicant.

Son parcours

Guillaume Borie était jusqu'alors directeur de l'innovation du groupe Axa et directeur général du pôle mondial dédié à l'innovation, Axa Next. « À la tête des équipes d’innovation, Guillaume a structuré et réorienté avec succès nos forces d’innovation, pour mettre en œuvre notre stratégie Payer to Partner et industrialiser le déploiement de nouveaux business models, en particulier dans la santé », l'a félicité Thomas Buberl, directeur général d’Axa. Diplômé de Sciences Po, Guillaume Borie débute sa carrière comme collaborateur parlementaire, et rejoint Axa en 2009 en tant que chargé de communication, puis porte-parole et secrétaire du Conseil d’administration. En 2016, Thomas Buberl le nomme directeur du corporate development, en charge de la stratégie du groupe et de son exécution mondiale.

Magali Noé, 48 ans, Chief Digital Officer (CDO), groupe CNP Assurances

2019

C'est en tant que CDO du groupe CNP Assurances que Magali Noé développe en interne la plateforme Youse, destinée à concevoir de nouveaux produits d'assurance. La start-up, filiale à 100 % de l'assureur, lance en juin 2018 Youse Home, une offre de garantie locative inédite, qui endosse le rôle de garant institutionnel pour les locataires ne remplissant pas les critères habituellement exigés. La solution repose sur l'analyse de leurs données bancaires. Elle qui fut auditionnée dans le cadre du rapport parlementaire Nogal pour l’amélioration des relations entre propriétaires et locataires, publié en juin 2019, ne cesse de le répéter : « Nos offres doivent accompagner les changements sociétaux. » Son « bébé » s'est vu décerner l’Argus d’Or aux Trophées de l'assurance dans la catégorie Assurance affinitaire. Elle figure dans le Top 50 Forbes 2019 des CMO (Chief Marketing Officer) les plus influents au monde, seule Française du classement.

Son parcours

Actuaire de formation, Magali Noé débute sa carrière au sein du Groupe Caisse d’Épargne. Elle rejoint en 2008 le groupe CNP Assurances, à la direction marketing, puis prend la direction des ingénieries du patrimoine et de la distribution. En 2013, elle est en charge du projet Euro-croissance, puis à partir de 2015 elle supervise la business unit « CNP Clients connectés ». Elle est administratrice de Caixa Seguradora (Amérique latine) et CNP Partners (Europe du sud).

Diana Brondel, 38 ans, CEO et fondatrice, Xaalys

2019

En lançant, en avril, sa néobanque mobile pour les 12-17 ans, Diana Brondel espérait toucher 10 000 jeunes à la fin de l'année, un objectif rapidement dépassé. Sur l'application Xaalys (« argent » en wolof), développée au Sénégal, les adolescents peuvent composer des listes de souhaits, alimenter des cagnottes, accéder au détail de leurs opérations, se constituer une épargne ou encore se forger une culture financière sous forme de quizz ou de jeux. « L’éducation financière constitue notre colonne vertébrale », explique Diana Brondel. Le 21 novembre, Bouygues Telecom annonçait une prise de participation minoritaire dans la néobanque, premier investissement de l'opérateur télécoms dans une FinTech.

Son parcours

Diplômée de l'ESCP Europe, Diana Brondel intègre en 2006 la Société Générale par le biais de l’inspection générale, avant de devenir directeur de cabinet des activités à l’international du groupe. Elle quitte la Société Générale en 2016 pour développer son projet entrepreneurial.

Alexandre de Rothschild, 39 ans, président exécutif, Rothschild & Cie

2019

Ses premiers 18 mois à la tête de la banque d'affaires ont permis à Alexandre de Rothschild d'imposer sa marque en douceur. Ses priorités : le capital-investissement et la dette privée, où il fit ses armes, la banque privée, le conseil auprès d'entreprises de taille moyenne et familiales – avec l'acquisition de la boutique d'investissement britannique Livingstone en octobre – et surtout la Tech, qu'il aborde comme un levier de transformation de la culture du groupe familial. Aujourd'hui, une centaine de conseillers financiers spécialisés se consacrent à la Tech au sein de la banque franco-britannique.

Son parcours

Après un diplôme de l'Ecole supérieure du commerce extérieur (ESCE) et des débuts chez Bank of America à Londres et Bear Stearns à New York, Alexandre de Rothschild rejoint le Groupe Rothschild & Co en 2008. Il y crée le métier de capital-investissement et dette privée. Membre du comité exécutif du groupe depuis 2011, associé-gérant de Rothschild & Cie Banque et de Rothschild & Cie depuis 2013, il intègre le Conseil de gérance de Rothschild & Co Gestion en 2014, dont il est vice-président exécutif.

Pierre-Edouard Batard, 34 ans, directeur général de la Confédération nationale, Crédit Mutuel

2019

Le 26 mars dernier, l’assemblée générale de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel (CNCM) désigne Pierre-Edouard Batard comme directeur général, à seulement 34 ans. Il était depuis 18 mois directeur général adjoint, et se consacrait à la transformation réglementaire de l'organe central du Crédit Mutuel. Réputé polyvalent et discret, ce polytechnicien, également diplômé de l’ENSAE et de Sciences Po, se voit ainsi confier le délicat dossier de la relation entre la Confédération et Arkéa. Il confiait aux Échos en mai pouvoir « convaincre de l'intérêt à rester ».

Son parcours

Pierre-Édouard Batard débute sa carrière au Direction générale du Trésor, puis dans différents ministères. De 2012 à 2016, il est conseiller du ministre du Travail, puis du ministre des Finances et des Comptes publics. Il devient ensuite directeur adjoint du cabinet du ministre de l’Économie et des Finances.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet