+
-

L'actualité des M&A bancaires

Naissance d’un leader de la gestion d’actifs

La Financière de l’Échiquier et le groupe Primonial ont officialisé leur rapprochement, via un partenariat stratégique, afin de créer ensemble un leader français de l’asset management.

Le 22/12/2017
Georges Pujals

La consolidation se poursuit dans la gestion d’actifs. À la fin novembre, la Financière de l’Échiquier (LFDE) et le groupe Primonial ont signé un accord en vue d’un rapprochement (voir Encadré 1). En vertu de cet accord, la Financière de l’Échiquier va acquérir les activités de gestion d’actifs financiers de Primonial, actuellement regroupées sous la marque « Primonial Investment Managers ». Il s’agit de AltaRocca Asset Management (650 millions d’euros) et de Stamina Asset Management (750 millions d’euros), qui représentent ensemble 1,35 milliard d’euros d’encours. En échange, Primonial prendra une participation de 40 % dans le capital de la Financière de l’Échiquier, devenant ainsi un actionnaire de référence aux côtés des actionnaires fondateurs majoritaires, Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier, qui en garderont à eux deux plus de 50 %.

En termes de gouvernance, Christophe Mianné prendra la direction générale de LFDE, tout en gardant sa fonction actuelle de directeur général délégué du groupe Primonial en charge de l’asset management. Didier Le Menestrel restera quant à lui le président-directeur général de LFDE. Cette opération, qui devrait être finalisée avant la fin du 1er trimestre 2018, a déjà reçu le soutien des principaux actionnaires du groupe Primonial (Bridgepoint, Crédit Mutuel Arkéa) et du Conseil d’administration de LFDE.

La Financière de l’Échiquier va ainsi dépasser le seuil fatidique des 10 milliards d’euros d’actifs sous gestion, contre près de 9 milliards d’euros aujourd’hui, confortant sa place dans le top 5 des sociétés de gestion indépendantes en France (voir Encadré 2). LFDE va également accélérer sa croissance en bénéficiant des larges capacités de distribution de Primonial. En effet, ce dernier est très bien implanté auprès des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) via sa filiale Primonial Partenaires (1 milliard d’euros de collecte entre janvier et octobre 2017).

Du côté de Primonial, l’opération ressemble à un coup d’accélérateur. Jusque-là, il était surtout positionné sur la gestion d’actifs immobiliers, qui représente 12 milliards de ses 16,7 milliards d’euros d’encours gérés ou conseillés. Cet adossement à l’un des « fleurons » de la gestion d’actifs française constitue donc un véritable changement d’échelle et un atout indéniable pour lui permettre de se développer en France et à l’international.

On retrouve là une ambition partagée par les deux partenaires, qui souhaitent créer un leader non seulement français mais aussi, dans quelques années, européen de la gestion d’actifs, à destination d’une clientèle de particuliers et d’institutionnels. Alors que Primonial est très peu implanté à l’étranger, LFDE dispose déjà d’une présence dans plusieurs pays d’Europe. Dans un premier temps, ils souhaitent miser sur l’Italie et l’Allemagne, deux pays à fort potentiel et très ouverts en termes de distribution. Cette expansion sur le Vieux Continent pourra se faire soit directement par l’acquisition de gestionnaires d’actifs, soit via des accords de distribution qui seront d’autant plus faciles à nouer que la marque du nouvel ensemble sera forte et reconnue.

L'auteur

  • Pujals
    • Chargé d'études
      Bureau Van Dijk
    • Chargé de cours
      Université Paris-Descartes

Pour en savoir plus

image
  • 1. PRINCIPALES OPÉRATIONS DE M & A DANS LE MONDE

    1. PRINCIPALES OPÉRATIONS DE M & A DANS LE MONDE

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet