+
-

Finance verte

La progression des green bonds ralentit

Le 22/02/2019

167 millions de dollars de green bonds ont été émis en 2018, selon S&P Global Ratings (données Climate Bonds Initiative). Ce record cache une progression de seulement 3 % par rapport à 2017 (163 milliards), après un bond de 85 % entre 2017 et 2018. S&P, qui attendait initialement que ce marché dépasse les 200 milliards en 2018, estime que 180 millions de dollars d’obligations vertes devraient être émises en 2019.

S&P considère que les institutions financières sont un nouveau relais de croissance de ces émissions depuis 2018. Elles ont émis 45 milliards d’euros de green bonds labélisés en 2018. La Chine se place largement en tête (plus de 17 milliards), la France en 7e position (environ 2 milliards). La France se situe en revanche en première place sur les émissions souveraines qui ont représentent désormais 10 % du total des nouvelles émissions. L’OAT verte lancée par la France en 2017 pour 7,6 milliards d’euros a atteint les 15 milliards d’euros.

S&P relativise le ralentissement de la progression du marché des green bonds en 2018 : il ne croît que de 3 %, mais celui de l’ensemble des émissions obligataires a baissé de 7 % en 2018. De plus, d’autres instruments se développent et concurrencent les émissions vertes, comme les social bonds et les sustainable bonds.

Côté réglementation, en Europe, le plan d’action pour la finance durable adopté par la Commission en mars 2018 devrait déboucher sur l’adoption fin mars d’un règlement concernant une taxinomie européenne des actifs verts, préalable à une labellisation européenne pour ces produits. L. B.

Sur le même sujet