+
-
Cet article appartient au dossier :

Assureurs vie français : des taux d’intérêt très bas, source de pression sur les profits

Si les assureurs vie français ont jusqu’ici réussi à faire face à la dégradation de l’environnement économique, leur capacité à générer du profit pourrait se réduire dans les années à venir. Leur niveau de solvabilité sera, lui aussi, sous pression.

Le 14/10/2015
Marc-Philippe Juilliard | Charlotte Chausserie-Laprée | Lotfi Elbarhdadi
Les taux servis en 2014 sur les contrats d’assurance vie-épargne en euros ont conduit à des commentaires contrastés de la part des observateurs. Certains ont souligné leur résistance malgré l’instabilité économique et la volatilité des marchés financiers. Pourtant, les taux crédités sont sur le déclin, ce qui montre que les assureurs sont prêts à graduellement transférer les effets de la baisse des taux d’intérêt aux assurés pour préserver leur rentabilité. Cette tendance a toutes les chances de se poursuivre en 2015.Cependant, nous pouvons nous interroger sur la capacité des assureurs à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet