+
-

Un point de vue de contrôleur

Partant de la nécessité d'informer sur les dérivés et les opérations de marché, le Comité de Bâle préconise aujourd'hui une approche plus globale de l'information financière, s'appuyant sur le reporting pour améliorer la communication externe des banques.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°139

Articles du(des) même(s) auteur(s)