+
-

Chronique : Droit pénal bancaire

Droit pénal bancaire : Escroquerie – Chèques sans provision – Ouverture d’un compte – Manoeuvres frauduleuses

Escroquerie

Cass. crim. 19 février 2014, n° 13-81.242.

 

Les manoeuvres frauduleuses du délit d’escroquerie peuvent être retenues dans le fait, pour le prévenu, de se faire ouvrir un compte et le faire fonctionner normalement pendant quelques mois afin d’obtenir un chéquier et ainsi pouvoir émettre, dans un bref délai, de nombreux chèques sans provision.

Depuis quarante ans, notre droit a progressivement dépénalisé le chèque sans provision [1]. Aujourd’hui, l’émission d’un tel chèque ne fait encourir à son auteur que l’interdiction bancaire prévue par le Code monétaire et financier [2].En outre, depuis une centaine d’années, la jurisprudence estime que l’émission de chèques sans provision ne saurait constituer une manoeuvre frauduleuse permettant la caractérisation du délit d’escroquerie [3]. Plus précisément, les juges refusent de voir une telle manoeuvre en présence d’un simple mensonge, même écrit ou réitéré [4]. Ils exigent que ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)