+
-

Titrisation islamique : comment accéder à une nouvelle base d'investisseurs

L'intérêt que suscite la finance islamique ne cesse de s'accroître. Celle-ci s'impose comme l'outil d'investissement le plus attractif des revenus pétroliers des monarchies du Golfe. Afin de mesurer l'effort législatif entrepris en Occident pour mettre en place des outils juridiques compatibles avec l'Islam, il suffit de noter l'exemple du Japon qui a annoncé son intention d'émettre, en janvier 2007, des obligations "coraniques". La nouvelle loi libanaise sur la titrisation, inspirée de la loi française sur les fonds communs de créances, semble offrir une opportunité pour le développement d'un marché des capitaux islamique au Moyen-Orient. Cette loi est d'autant plus importante qu'elle pourrait servir d'outil de financement de la reconstruction du Liban.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet