+
-

Prévention du blanchiment de capitaux et lutte contre le financement du terrorisme, initiatives récentes et rôle de la BCE

Pour préserver l’intégrité et la capacité de résistance du secteur bancaire européen, la coopération est indispensable entre la BCE, en charge du contrôle prudentiel, et les autorités compétentes en matière de LCB-FT, mais un renforcement du cadre institutionnel de l’UE paraît nécessaire.

De nombreux soupçons retentissants d’utilisation systématique des banques dans le blanchiment de capitaux, accompagnés de rapports d’enquêtes et de mesures de suivi prises par des autorités nationales, ont circulé ces deux dernières années. Les autorités ont donc fait de la prévention du blanchiment de capitaux et de la lutte contre le financement du terrorisme une de leurs principales priorités, à la fois au niveau européen et au niveau mondial. La Commission européenne, les législateurs de l’Union européenne (UE) et d’autres autorités s’accordent, à juste titre, pour dire que ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Mersch
    • Membre du directoire, Vice-président du Conseil de surveillance prudentielle
      BCE

Séminaires