+
-

Europe

Brexit : les établissements entrent dans le dur

À quelques mois de l’échéance du Brexit et en dépit des avancées les plus récentes, la feuille de route donnée aux établissements financiers concernés n’est pas toujours claire. Les incertitudes portent sur le redimensionnement des agréments et structures en place, et sur la revue des contrats en cours impactés.

Le 22/11/2018
Manon Carissimo | Nicolas Mordaunt-Crook
Les défis opérationnels soulevés par la perspective - qui ne sau­rait toujours être exclu - d’un « Brexit dur » sont nombreux et mobilisent les équipes au sein des banques et des entreprises d’investissement, déjà très occupées par l’implémentation des nombreuses réformes réglementaires au menu de cette fin d’année 2018.À quatre mois de l’échéance, l’état des négociations ne permet tou­jours pas d’exclure l’hypothèse d’une sortie brutale, et la feuille de route donnée aux établissements finan­ciers concernés par le Brexit n’est pas toujours claire, en dépit des récentes avancées des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet