+
-

Vivatech : un CES à la française toujours fourre-tout, avec quelques bonnes idées

Le 24/05/2019

Pour la quatrième année consécutive, le salon Viva Technologies (Vivatech pour les intimes) a eu lieu au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, mi-mai. Nous nous plaignions l’an dernier d’un salon fourre-tout et mal organisé, l’édition 2019 n’a pas arrangé les choses avec un salon éclaté sur deux halls différents. Encore une fois, les plus grands stands comme celui de BNP Paribas ou de La Poste/La Banque Postale servaient de mini-salon pour présenter les innovations des start-up incubées sans forcément avoir de rapport avec l’activité première de la société, comme cette start-up remplaçant le plastique dans les emballages sur le stand de BNP-Paribas.

Autre souci décidément récurrent : le mélange entre la partie exposition des stands et la partie conférence/pitch qui se font sur des scènes installées sur les stands des partenaires du salon ou dans des espaces dédiés, mais à l’intérieur du hall, sans isolation phonique. Néanmoins, le salon peut se féliciter d’avoir attiré 24 % de visiteurs en plus, soit 124 000, pour rencontrer sur trois jours 13 000 start-up. Et nous avons croisé dans les allées quelques solutions intéressantes.

Pour en savoir plus

images
  • Awadac

    Awadac

  • Pitch

    Pitch

  • Payfit

    Payfit

  • Didid

    Didid

  • Paydunya

    Paydunya

  • Paydo

    Paydo

Sur le même sujet