+
-

Gestion d'actifs

Pour une mise en œuvre robuste des stratégies d’investissement factoriel

Sur le papier, la combinaison de facteurs alternatifs génère des rendements réguliers et indépendants de la tendance des classes d’actifs traditionnelles. En pratique, les produits d’investissement factoriel ont en moyenne échoué dans cette quête de robustesse. Alors que la mise en œuvre paraissait simple, les pièges sont finalement multiples, à commencer par les nombreux éléments susceptibles de faire se recorréler à la baisse les facteurs alternatifs. Comment construire des solutions multifactorielles robustes ?

Le 24/11/2016
Luc Dumontier | Guillaume Garchery | Arnaud Sarfati
L’engouement pour les stratégies d’investissement factoriel est tel que les encours des fonds smart beta et style premia connaissent une croissance exponentielle. La majorité de ces solutions donnent accès aux facteurs académiques traditionnels – value, carry, momentum, low risk – au sein des marchés d’actions [1]. Cette ruée fait craindre à beaucoup d’investisseurs que ces facteurs deviennent surévalués (donc qu’ils délivrent des rendements plus modestes), et surinvestis (donc que les épisodes de dislocation tels que la QuantCrisis [2] soient susceptibles d’être renforcés et plus ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Luc Dumontier
    • Directeur du pôle Factor Investing, Gérant de portefeuille senior
      La Française Investment Solutions (LFIS)
  • Guillaume Garchery
    • Directeur du pôle R&D, Gérant de portefeuille senior
      La Française Investment Solutions (LFIS)
  • Arnaud Sarfati
    • Fondateur et Directeur général
      La Française Global Investment Solutions (LFGIS)

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet