+
-
Cet article appartient au dossier :

Instrument de dette

L’Obligation à option de remboursement en numéraire et/ou en actions existantes

Une Obligation à option de remboursement en numéraire et/ou en actions existantes (ORNAE) a été émise pour la première fois par SEB en 2016. Étudier et définir cette obligation convertible en la comparant à d’autres instruments de dette permet de comprendre son intérêt et de cerner les besoins auxquels elle répond.

Le 13/07/2018
Antoine Pascal
Dans un contexte de marché imparfait, les entreprises sont à la recherche constante d’une structure financière dite optimale. Objet de recherche depuis de nombreuses décennies, la structure financière est un paramètre majeur que toute entreprise se doit de maîtriser au quotidien, en raison d’un impact sur ses performances et sur sa valeur. Les entreprises ont le choix entre différents types de financement, qui ont leurs propres caractéristiques et conséquences sur la firme et sur l’actionnariat. Cette étude s’intéresse plus particulièrement aux obligations convertibles et aux raisons de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°371

Sommaire du dossier

Sur le même sujet