+
-

Robotique

La China Construction Bank lance une agence sans être humain

Le 24/05/2019

La CCB (China Construction Bank) a ouvert à Shanghaï sa première agence bancaire sans conseiller financier humain. Ceux-ci sont remplacés par des robots humanoïdes et des casques de réalité virtuelle. Les clients sont identifiés à l’entrée de l’agence par un système de reconnaissance faciale puis dirigés soit vers un robot, soit, si le client a pris rendez-vous, vers un salon privé où il pourra discuter en téléconférence avec un conseiller. Les robots assurent les fonctions de base d’une agence : du virement de compte à compte aux passages d’ordres pour la banque d’investissement, en passant par l’ouverture de compte. Selon les porte-parole de la CCB interrogés par AP, 90 % des demandes clients faites dans une agence traditionnelle peuvent être traitées ainsi de façon automatisée dans cette agence. Les casques de réalité virtuelle permettent aux clients de visiter les offres de locations immobilières. Derrière le côté publicitaire de cette agence, la Chine a depuis longtemps étoffé les possibilités de ses automates bancaires et il y a cinq ans (lire Stéphanie Chaptal, « Reportage – En Extrême-Orient, paiement et banque de proximité entre tradition et modernité », Revue Banque n° 777, p. 44), on voyait déjà fleurir dans le métro de Shanghaï de nombreux automates pour faire des retraits et des dépôts d’argent, aussi bien sur les comptes courants que sur les différentes offres d’épargne.

Sur le même sujet