+
-

Paiement digital

BPCE poursuit sa stratégie FinTech

Le 27/05/2016

Sept mois après le rachat du Pot Commun, S-Money, la filiale de BPCE dédiée au digital, a fait l’acquisition de la majorité du capital de Depopass, une FinTech qui propose une alternative au chèque de banque pour les ventes de véhicules d’occasion, soit un marché potentiel d’un peu plus de 5 millions de transactions chaque année. Mais à la différence de la cagnotte en ligne qui comptait déjà 2 millions de clients au moment de l’acquisition, S-Money part d’une page presque blanche avec Depopass. Un troisième partenaire capitalistique, le groupe de petites annonces automobiles La Centrale, viendra donc apporter sa notoriété à ce moyen de paiement innovant, reposant sur le transfert de monnaie électronique émise par S-Money.

Un service similaire est proposé par la FinTech PayCar qui s’appuie sur l’établissement de paiement MangoPay, concurrent direct du Pot commun et racheté en septembre 2015 par le Crédit Mutuel Arkea. Mais à la différence de BPCE, Arkea reste dans une démarche de prestation de services et non de prise de contrôle capitalistique de la solution. PayCar participe par ailleurs à l’accélérateur FinTech de BNP Paribas depuis mars. Partenariats commerciaux, incubation ou rachat… à chaque banque, sa stratégie Fintech, mais toujours un objectif partagé : bénéficier de l’agilité de ces start-up de la finance et accélérer son propre processus d’innovation.

Séminaires

Sur le même sujet