+
-
Cet article appartient au dossier :

Opérateur téléphonique

« Nous souhaitons obtenir un statut d’établissement de crédit »

En 10 ans, le porte-monnaie électronique d’Orange a séduit 12 millions de clients d’Afrique francophone, qui utilisent au moins une fois par mois les services transactionnels proposés par l’opérateur. Aujourd’hui, ce dernier veut remonter la chaîne de valeur et devenir une banque à part entière.

Pourquoi avoir créé Orange Money ?Pour des raisons économiques tout à fait compréhensibles, les banques – comme, du reste, la plupart des distributeurs – n’ont pas développé de réseaux physiques d’agences en Afrique, comme elles l’ont fait en Europe. Elles se sont limitées à la clientèle patrimoniale et entreprises de ces pays, en laissant de côté la grande majorité de la population. Ce n’est pas un reproche, mais un constat. En face, les opérateurs téléphoniques cherchaient à accroître leur revenu moyen par client (ARPU [1]) pour amortir le coût du déploiement des réseaux mobiles. Ils se ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Bruno Mettling, Orange
    • Directeur Général Adjoint
      Groupe Orange
    • P-DG
      Orange Middle-East and Africa

Sommaire du dossier

Sur le même sujet