+
-
Cet article appartient au dossier :

Acteur bancaire

« Les usages de la monnaie électronique vont se renforcer »

Société Générale a lancé  en septembre 2017 un portefeuille de monnaie électronique au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Pensé comme une alternative bancaire digitale, Yup vise à conquérir le secteur informel à l’échelle du continent africain. Et à contrecarrer la progression des opérateurs téléphoniques.

De quel constat est parti le projet Yup ?Matthieu Vacarie (M.V.) : Société Générale souhaite s’ouvrir à la clientèle non bancarisée, souvent active dans le secteur informel, qui représente un potentiel de croissance non négligeable. Le mobile money est plus adapté que le compte bancaire : ce dernier implique une plus grande lourdeur administrative, butte sur un réseau d’agences insuffisamment dense et ne permet pas une tarification à la transaction. Le mobile money, au contraire, est à la fois un outil nouveau et déjà très établi dans les économies africaines : en dix ans, ce sont plus de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sommaire du dossier

Sur le même sujet