+
-

Financement de la transition énergétique

L’Europe verte : vers une intégration plus efficiente de ses acteurs bancaires ?

Les banques européennes ont commencé à aborder le risque écologique il y a une vingtaine d’années dans leurs activités de crédit et ont développé une expertise riche sur le sujet. Mais pour Arnaud Berger, l’Europe semble pour l'instantprivilégier le modèle de financement par les marchés plutôt que celui de l’intermédiation bancaire pour construire sa politique environnementale.

Comment et depuis quand les banques prennent-elles en compte le risque écologique ?La démarche qui consiste à prendre en compte le risque écologique et à financer la transition énergétique, a été initiée dès le début des années 1990 par le monde bancaire. Les banques de détail ont été les premières à développer une expérience dans ce domaine et ont de ce fait acquis une expertise dans l’évaluation des projets financés, appelé encore « green risk assessment ».Dès 1990, l’idée principale dans la prise en compte des financements verts était d’anticiper le « peak oil », c’est-à-dire le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Arnaud Berger
    • Directeur prospective économie verte et RSE d de la banque de proximité
      Groupe BPCE

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet