+
-

Droit des moyens et services de paiement

La DSP 2 ou les infortunes de l’authentification forte

On ne sait trop quoi en penser… Beaucoup de bruit pour rien ? Tout ça pour ça ? Il n’en demeure pas moins certain qu’en pratique, le report de la date de mise en œuvre de l’authentification forte du client est un événement majeur.

1. Une nouvelle équation. Authentification forte du client : une authentification à deux éléments au moins (parmi les trois que sont la connaissance, la possession et l’inhérence), nous dit le point 30 de l’article 4 de la DSP 2 ; à deux éléments et une inconnue : désormais, faut-il ajouter quand ? ; cette interrogation étant elle-même sujette à deux interprétations : quand pourra-t-on (i. e. quand la technologie sera-t-elle prête ?) ou quand voudra-t-on (i. e. la fluidité du parcours client prime-t-elle sur la lutte contre la fraude aux paiements ?) appliquer l’authentification forte du ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Pierre Storrer
    • Avocat au Barreau de Paris
      Kramer Levin Naftalis & Frankel LLP

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet