+
-

Gestion des risques

Bâle III, l’enjeu de la liquidité détermine les stratégies du futur

Quel sera le nouveau business model des banques après Bâle III ? Les exigences liées aux ratios de liquidité contribueront à renforcer le poids de la banque de détail et privée face à la banque d’investissement. Les fonds et les sociétés de private equity, non soumis aux mêmes contraintes règlementaires, seront plus sollicités pour le financement des entreprises.

Le secteur bancaire européen subit de plein fouet la crise des dettes souveraines, alors que le régulateur exige des accroissements en fonds propres et en liquidités pour les banques. La mise en place à marche soutenue de la réglementation Bâle III est donc encore plus un enjeu, dans un contexte où les sources de financement se raréfient sur les marchés.La contrainte réglementaireLa mise en place des deux ratios de liquidités – LCR (Liquidity Coverage Ratio) à 30 jours et NSFR (Net Stable Funding Ratio) à horizon d’un an – influence nécessairement les stratégies (voir Encadrés 1 et 2) :le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet