+
-

Finance climat

Une taxinomie des actifs durables

Le 28/06/2019

C’est un premier pas important pour la mise en œuvre concrète du plan d’action pour une finance durable lancé par la Commission européenne en mars 2018, dont c’était l’objectif numéro 1. La Commission a publié le 18 juin sa classification (taxinomie) des activités durables sur le plan environnemental, qui doit permettre de distinguer quelles activités sont respectueuses de l’environnement, dans l’objectif de réorienter les flux financiers pour limiter le réchauffement climatique. Le document de 400 pages rédigé par le groupe d’experts techniques (TEG) sur la finance durable créé il y a un an porte sur 67 activités dans sept grands secteurs. Deux autres rapports ont été publiés le même jour, portant sur un standard européen pour les obligations vertes et sur les benchmarks ESG et climatiques.

« Les nouvelles lignes directrices d’aujourd’hui aideront les entreprises à révéler l’impact du changement climatique sur leurs activités ainsi que l’impact de leurs activités sur le climat, et de permettre ainsi aux investisseurs de prendre des décisions d’investissement plus éclairées », a déclaré le vice-président Vladis Dombrovskis.

Alors que les travaux du groupe d’experts sont prolongés jusqu’à la fin de l’année, la taxinomie publiée le 18 juin devait être soumise à consultation publique en juillet. Les rapports du groupe d’experts techniques pourraient constituer les bases d’un paquet législatif sur la finance durable l’année prochaine et les promoteurs de ces avancées estiment que leur portée pourrait dépasser le cadre déjà ambitieux de la seule Union européenne.

Séminaires

Sur le même sujet