+
-

Stress tests : l’EBA publie sa méthodologie

Le 29/03/2011

Avec quelques jours de retard, l’Autorité bancaire européenne (EBA) a publié le 18 ​mars dernier la méthodologie des tests de résistance pour 2011. Comme annoncé, les hypothèses retenues sont plus sévères que pour l’année passée.

En particulier, le scénario adverse inclut une « détérioration marquée » de différentes variables macroéconomiques telles que le PNB, le chômage et les prix de l’immobilier, ainsi qu’une série de chocs souverains conduisant à des baisses supplémentaires du prix des obligations de certains États de l’Union européenne.

Le mode de calcul du « Core Tier One ratio » se veut également plus restrictif qu’en 2010. L’EBA a néanmoins rappelé que les travaux visant à une définition harmonisée dudit capital ne sont pas encore achevés. Le risque de liquidité, qui fait l’objet de travaux spécifiques, a été exclu de l’exercice.

Enfin, l’EBA a demandé aux banques de mener ces tests sur une base « statique », à savoir leurs résultats consolidés à fin 2010. Désireuse de garantir la crédibilité des résultats, elle souhaite éviter d’éventuels retraitements ou ventes d’actifs visant à embellir le bilan des établissements.

En revanche, la liste des banques testées n’est pas encore arrêtée. L’EBA a indiqué qu’elle devrait représenter plus de 65 % des actifs bancaires de l’Union européenne. Les résultats de chaque banque sont attendus pour le 29 ​avril 2011, pour une publication au cours du mois de juin.

Séminaires

Sur le même sujet