+
-

Hong Kong

HSBC s’exprime dans la presse locale sur les manifestations

HSBC et Standard Chartered pourraient subir l’influence de Pékin.

Le 26/08/2019

HSBC, mais aussi Standard Chartered, se sont exprimées, via des publicités parues le 22 août 2019 dans plusieurs journaux locaux, sur les évènements qui secouent Hong Kong depuis plus de trois mois. Ces publicités ont été repérées par le Financial Times qui précise que le texte d’HSBC – rédigé en plusieurs langues locales – explique que la banque est très préoccupée par les événements récents et condamne la violence sous toutes ses formes ; le message affirme que l’État de droit est vital pour maintenir à Hong Kong son statut de centre financier avant de conclure : « C’est pourquoi nous soutenons l’objectif de trouver une issue pacifique à la situation actuelle. » Standard Chartered appelle elle aussi au calme et au retour à l’ordre et précise qu’elle supporte le gouvernement de Hong Kong qui maintient l’ordre public et la sécurité.

Des entreprises sous influence

La question que se posent nombre d'observateurs est de savoir dans quelle mesure les acteurs économiques présents à la fois en Chine contientale et à Hong Kong font l'objet de pressions de la part de Pékin, qui souhaite que ces firmes adoptent une position progouvernementale et licencient les employés ayant montré leur soutien aux manifestants. Selon l’agence Reuters, Cathay Pacific a remplacé son directeur général en raison de ces pressions politiques, pour ne citer qu’un exemple d’entreprise sous influence.

Pour rappel,  les manifestants protestent contre l’influence grandissante de Pékin sur le gouvernement de Hong Kong et réclament davantage de démocratie.

Séminaires

Sur le même sujet