+
-

Dépôts bancaires : l’impact des taux négatifs

Le 27/08/2019

La FinTech allemande Deposit Solutions (qui propose une plateforme d’open banking pour les dépôts bancaires) a publié en juin une étude sur l’impact des taux négatifs sur les dépôts bancaires en zone euro et en Suisse, fondée sur des données de la BCE, de la Deutsche Bundesbank, de la Swiss National Bank et de la Swiss Federal Tax Administration.

Sa première constatation a été de rappeler que la BCE applique des taux d’intérêt négatifs aux dépôts bancaires depuis 5 ans déjà. Les banques européennes ont payé de juin 2014 à mai 2019, 21.4 milliards d’euros d’intérêts négatifs à la BCE et 7,5 milliards d’euros pour la seule année 2018. Le poids de cette charge est porté à hauteur de 70 % par les seules banques allemandes, françaises et néerlandaises. En 2018, ce coût a représenté en moyenne 4,3 % du bénéfice avant impôt des banques de l’eurozone et de la Suisse, dont 14,1 % pour la Finlande, 9,1 % pour l’Allemagne, 4,3 % pour les Pays-Bas et 4 % pour la France.

Pour en savoir plus

image
  • Le poids des taux négatifs sur les dépôts des banques par pays

    Le poids des taux négatifs sur les dépôts des banques par pays

Séminaires

Sur le même sujet