+
-

Banque & Droit nº 182 novembre-décembre 2018 9 Prix de thèse AEDBF France 2018

« La subordination de créance – Analyse de la subordination à l’épreuve de la procédure collective »

Le 5 juillet 2018, le prix de thèse AEDBF France 2018 a été remis aux lauréats par Robert Ophèle, président de l’Autorité des marchés financiers et Pierre Minor, président de l’AEDBF-France.

Le premier prix a été attribué à Johan Prorok, pour sa thèse de doctorat en Droit soutenue le 31 mars 2016 à Paris II, sous la direction du Professeur Hervé Synvet.
Le second prix a été attribué à Mathias Houssin, pour sa thèse de doctorat en Droit soutenue le 28 septembre 2017 à Paris I, sous la direction du Professeur François-Xavier Lucas.

La subordination de créance est l’opération par laquelle un créancier (le junior) accepte de n’être payé qu’après un autre créancier (le senior) d’un même débiteur. Cette technique consiste en l’adjonction d’obligations personnelles à la charge du junior envers le senior : tant que la créance senior n’est pas éteinte, le junior s’interdit d’exiger du débiteur le paiement de sa dette, d’agir dans un sens qui cause un préjudice au senior, et il s’engage à reverser au senior tout ce qu’il recevrait du débiteur au mépris de la subordination. Cette technique ne peut être assimilée à aucune ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°182