+
-

Banques, régulateurs, investisseurs

Le stock existant de NPL n’est plus la préoccupation principale

La gestion des stocks de prêts en défaut (Non-performing Loan – NPL) est en cours de régularisation, compte tenu de la baisse spectaculaire des encours ces dernières années. Les autorités européennes devraient désormais se concentrer sur les mesures destinées à empêcher l'accumulation de nouveaux NPL et permettre une meilleure provision des risques associés à ce type d’actifs. La pérennisation de marchés secondaires de NPL fait également partie des mesures pertinentes. Mais quels moyens mettre en œuvre pour y parvenir ?

Le 26/09/2018
Marco Troiano
« Le risk dashboard de l'EBA confirme une amélioration régulière dans la gestion des NPL en Europe » : le constat de l'Autorité bancaire européenne à mi-juillet sous-tend vraisemblablement un véritable tournant dans la situation européenne en matière de prêts non performants.Le ratio moyen des NPL [1] par rapport au total de prêts a atteint 3,9 % au premier trimestre 2018, le niveau le plus bas depuis que la définition des NPL a été harmonisée dans les différents pays européens en 2013. Cette diminution est due au double effet d'un relèvement du volume global des encours de prêts et de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sommaire du dossier

Sur le même sujet