+
-

La BCE face à l’inflation

La réforme du cadre de politique monétaire n’aura pas lieu

L’inflation en zone euro est structurellement faible depuis une dizaine d’années et la crise actuelle ne permet pas d’envisager une hausse tangible des prix à moyen terme. Cette situation interroge à nouveau l’action de la Banque Centrale Européenne (BCE). Il est tentant d’imaginer une réforme radicale dans le cadre de la Revue stratégique en cours mais rien n’est moins sûr.

Le 10/02/2021
Olivier Marty
La crise économique actuelle se caractérise par une forte dépression de l’activité en zone euro et par un recul, pour l’instant temporaire, du niveau général des prix. Cette conjoncture a justifié la mise en œuvre de mesures ambitieuses de relance tant du côté des États membres que de l’Union européenne (UE) et la mobilisation précoce de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui continue d’assurer des conditions de financement très accommodantes pour les États et le secteur bancaire. Toutefois, les perspectives d’inflation demeurent faibles, en ligne avec les évolutions constatées depuis une ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Olivier Marty
    • Enseignant en Économie européenne
      SciencesPo
    • Enseignant en Économie européenne
      École normale supérieure (Ulm)

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet