+
-
Cet article appartient au dossier :

Décryptage

Quelle réglementation pour les FinTech ?

L’auteur interroge le mode de régulation à appliquer aux entreprises digitales du monde financier et compare l’approche britannique du bac à sable avec l’approche française, qui prône l’accompagnement personnalisé.

Le 30/08/2016
Hubert de Vauplane
Quelle réglementation pour les FinTech ? La question, de prime abord, peut sembler curieuse. Elle sous-entend déjà que les FinTech doivent être régulées. Ce qui en soit est déjà une question. Mais elle conduit ensuite à s’interroger sur le mode de régulation à appliquer à ces nouveaux acteurs de la finance.Tout d’abord, les FinTech doivent-elles être régulées ? La réponse dépend bien sûr des activités exercées. Autrement dit, ce n’est pas le fait d’être une FinTech qui conduit ou non à se voir appliquer une régulation ou une autre. D’abord parce que le mot FinTech est déjà par lui-même ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet