+
-

Droit européen

De la protection européenne des données personnelles bancaires

Les nouvelles technologies permettent tant aux entreprises privées qu’aux pouvoirs publics d’utiliser les données à caractère personnel comme jamais auparavant dans le cadre de leurs activités, expose le texte européen actuellement en discussion. Et la protection des données bancaires, spécialement de paiement, dans tout cela ?

Le 29/01/2014
Pierre Storrer
Le paradoxe de la vie numérique (immatérielle) est qu’elle laisse des traces, qu’elle crée même une identité (voire une personne) numérique, que l’on veut parfois oublier. Dans le cadre de la nouvelle « économie de la connaissance [1] », ces empreintes valent de l’or, l’« or noir d’Internet » dit-on parfois. À l’heure du big data (et du cloud computing [2]), la protection des données à caractère personnel présente un véritable défi [3], dont s’est ressaisi le législateur européen par sa proposition (en date du 25 janvier 2012) de règlement relatif à la protection des personnes physiques à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet