+
-

Protection des intérêts des clients : des sanctions financières plus dissuasives

La crise financière de 2008 l’a rappelé: la protection des intérêts des clients représente un enjeu stratégique majeur pour les institutions financières. Dans l’affaire des subprime ou des fonds Madoff, les banques ont été fortement pénalisées et ont dû acquitter des amendes très significatives, notamment aux États-Unis.

Le 28/08/2012
Jean-Michel Terrier
La protection des intérêts des clients constitue depuis toujours l’un des fondements du développement durable des institutions financières. Les banquiers qui l’auraient oublié finissent souvent par le payer chèrement, surtout lorsque les victimes sont des clients modestes ou inexpérimentés, comme l’a récemment rappelé Adair Turner, chairman de la Financial Services Authority (FSA) à Londres. Le banquier fautif ou négligent s’expose en effet à de lourdes sanctions de la part des régulateurs et à des pertes commerciales et financières significatives si des clients mécontents retirent leurs ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet