+
-

Cadre réglementaire

« Le nouveau dispositif de la BCE et la réglementation européenne produiront des effets positifs »

Comme le montrent les études de Moody’s, le niveau des NPL a beaucoup baissé entre 2013 et 2017 et le mouvement devrait se poursuivre en 2018 et au-delà, notamment en raison des actions de la BCE, déjà engagées, sur les encours existants. Le changement de cadre réglementaire aura un impact faible à court terme, le projet de texte législatif annoncé par la Commission européenne portant uniquement sur les crédits futurs.

Quel état des lieux faites-vous des encours de NPL en Europe ?Moody's a établi une comparaison des encours de NPL des 27 principales banques européennes en 2013 et à fin 2017. Cette comparaison montre une diminution forte du niveau moyen des NPL : il est passé de 6 % en 2013 à 4 % quatre ans plus tard. Mais la large dispersion des niveaux de NPL constatée en 2013 entre les pays européens persiste en 2017. L'écart reste grand entre les banques qui affichent les niveaux de NPL les plus élevés, Intesa SanPaolo et Unicredit par exemple, avec un ratio supérieur à 10 %, et la banque suédoise ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet