+
-

Panorama

Nicolas Véron: « La finalisation de l’Union bancaire est le principal dossier à l’agenda de la nouvelle Commission »

Au programme de la nouvelle Commission, l’Union bancaire, l’Union des marchés de capitaux, Bâle IV et la lutte antiblanchiment constituent des chantiers réglementaires que les banques suivent de près. Pour l’économiste Nicolas Véron, l’urgence est de finaliser l’Union bancaire.

Quels sont selon vous les principaux chantiers réglementaires touchant le secteur bancaire auxquels la prochaine Commission européenne va devoir s’atteler en priorité ?L’Union bancaire est, de loin, le dossier le plus important et le plus urgent ; viennent ensuite la lutte antiblanchiment, l’Union des marchés de capitaux, puis la finalisation de Bâle III.En quoi l’Union bancaire n’a-t-elle pas encore atteint son objectif ?Pour améliorer la stabilité financière, l’Union bancaire devait permettre de rompre le lien entre les banques et les États où se trouvent leurs sièges ; or ce cercle ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Nicolas Véron, Bruegel et Peterson Institute for International Economics
    • Économiste
    • Senior fellow
      Think-tank européen Bruegel
    • Senior fellow
      Peterson Institute à Washington
    • Journaliste
      Revue Banque

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)