+
-

Macro stress tests bancaires : du sang et des larmes

Les macro stress tests européens prévus pour les prochains mois devront ​imposer des épreuves beaucoup plus dures pour les banques, en tenant ​compte du risque de liquidité et des interactions entre l’économie ​réelle et le secteur financier. Ils devront s’accompagner d’une ​véritable recapitalisation des banques les plus fragiles.

Le 01/02/2011
Alexandre Kateb
À la différence des stress tests pratiqués dans le cadre du Pilier II de Bâle II sur une base ad hoc et bottom up, la crise a mis en évidence la nécessité d’une évaluation systématique [1], top down, des vulnérabilités sous-jacentes au système bancaire. Un tel exercice ne peut faire abstraction des interdépendances complexes entre les différents acteurs, à travers l’exposition au marché monétaire et les effets associés à la faillite d’un établissement à caractère systémique. La faillite de Lehman Brothers en septembre 2008 a montré qu’un tel « scénario catastrophe » n’avait rien ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet