+
-

ANSSI

Les acteurs financiers face au risque cyber

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information analyse les risques cyber auxquels peut être confronté le secteur financier. Les banques ont pris conscience du danger et font preuve d’une certaine maturité pour s’y préparer.

Le 03/09/2019
Grégoire Lundi
Si les attaques cyber les plus visibles actuellement prennent la forme de sabotage, l’espionnage est le risque qui pèse le plus sur les organisations. En 2018, il a été une préoccupation majeure pour l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Discrets, patients et bénéficiant d’un financement important, les attaquants s’intéressent de plus en plus aux secteurs d’activité d’importance vitale, dont font partie les banques, et aux infrastructures critiques spécifiques.Une diversification de la cybermenaceL’ANSSI a également observé une augmentation des attaques ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Sur le même sujet