+
-
Cet article appartient au dossier :

Réglementation

L’encadrement des crypto-actifs au regard de la lutte antiblanchiment

L’analyse de la législation actuelle permet de se demander si elle permet de lutter efficacement contre le blanchiment de capitaux par l’usage des crypto-actifs.

Le 12/12/2019
Agathe Boulanger
« Si les crypto-actifs fonctionnent sur des blockchains qui, par définition et par philosophie rejettent le contrôle d’autorités publiques centralisées sur les transactions effectuées, ils peuvent donc plus aisément contourner les exigences normatives nationales, européennes ou internationales, que les monnaies FIAT, comme l’euro ou le dollar et leurs circuits bancaires traditionnels. Risque de bulle spéculative, risques importants de piratages informatiques, risques de blanchiment des capitaux, risque de financement du terrorisme ou d’activités criminelles sont d’autant de défis à relever ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Sur le même sujet