+
-
Cet article appartient au dossier :

Néobanque

« La DSP2 entraînera peu de changement pour Revolut »

L’ouverture instaurée par la DSP 2 serait une aubaine pour les nouveaux acteurs internationaux du paiement et de la banque. Mais comment ceux-ci s'accommodent-ils des prochaines contraintes liées à la conformité et à la sécurité ? L'exemple de Revolut, néobanque britannique fondée en 2015, titulaire d'une licence bancaire obtenue en Lituanie, qui revendique aujourd'hui 4 millions de clients en Europe, par Emmanuel Boulade, son porte-parole en France.

Le 28/03/2019
Géraldine Dauvergne
L'existence d'une réglementation au niveau européen telle que la DSP 2 facilite-t-elle l'implantation sur le marché d'un nouveau prestataire de services de paiement comme Revolut ? Avec la DSP 2, les FinTechs auront bientôt la possibilité de demander l'accès aux informations bancaires des clients via des API ouvertes. Par conséquent, les banques traditionnelles devront partager les informations de leurs clients de manière sécurisée. Un plus grand nombre de personnes pourraient donc être tentées de choisir une alternative digitale tiers de confiance, comme Revolut, pour gérer leurs finances ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet