+
-

Actualité réglementaire en matière de cyber-résilience

La convergence des préoccupations dans la divergence des moyens

« Faire court et bon, peu et bien » Lettre de Luther au Landgrave Philippe de Hesse, 1527, évoquant l’élaboration des lois.

La flambée réglementaire autour des questions de sécurité et de dépendance à l’égard de certains prestataires de services est le reflet des craintes grandissantes liées à la numérisation galopante des activités économiques. Cette diversité de textes doit démontrer sa cohérence, dont dépendra in fine la correcte protection des entreprises en général et des banques en particulier. L’autre défi de cet empilement de textes sera sa capacité à apporter une réponse à des préoccupations relevant, tout à la fois, de considérations géopolitiques et économiques.

Les banques et les évolutions technologiques entretiennent des relations étroites et anciennes. La première vague technologique s’est produite avec l’achèvement du premier câble télégraphique transatlantique en 1866, posant les prémices d’une finance internationale. La seconde vague d’innovations a sans doute été l’apparition, à Londres le 27 juin 1967, du premier guichet automatique bancaire, à l’initiative de la Barclays[1]. Les années 1980 verront l’apparition des microfiches pour la conservation des copies chèques qui donnera lieu à un texte de loi sur les copies fidèles et durables ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • jouffin
    • Responsable du département veille réglementaire Groupe
      La Banque Postale
    • Docteur en droit

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)