+
-

La donnée dans tous ses états

Cadre juridique. Les objets connectés à travers le prisme du RGPD

L’ensemble des données collectées du fait de l’utilisation de l’objet connecté, seules ou combinées entre elles, qui peuvent être liées à une personne physique doivent être considérées comme des données personnelles ; leur exploitation doit donc respecter les dispositions du RGPD.

L’omniprésence de l’objet connecté le rendrait presque invisible tant il fait partie intégrante de notre quotidien. Le caractère immatériel des connexions déclenchées du fait de l’utilisation d’un ou plusieurs objets connectés peut également renforcer cette impression. L’impact sur les vies privées des consommateurs est pourtant bien concret. Si le fait que des objets communiquent entre eux n’est pas nouveau, il nous semble toutefois que certaines évolutions récentes ne sont pas sans importance.Ainsi, de nombreux objets destinés à être utilisés chaque jour intègrent à présent une ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Articles du(des) même(s) auteur(s)