+
-

Un an après le Brexit, l’avènement d’une nouvelle Europe financière ?Revue Banque n° 862bis - Décembre 2021

Couverture RB862bis

Edito

Ready for the Crunch ?

C’est un rendez-vous incontournable pour les amateurs de l’ovalie. Le Crunch, littéralement craquement, est un match où s’affrontent Anglais et Français. Ce supplément s’intéresse à un autre Crunch, celui de la finance. D’un côté du terrain, non le XV de la Rose, mais le Royaume-Uni dans son ensemble. De l’autre, les Bleus sont avec toute l’Union européenne. Le match a commencé il y a presque un an, avec le départ officiel du Royaume-Uni de l’Union. L’ancien partenaire est passé dans le camp d'en face : difficile, dès lors, de ne pas le considérer comme un adversaire. Avec ce supplément, nous avons décidé de nous adjoindre les meilleures expertises pour voir où en est la partie.

La City est un ogre, comme les All Blacks en leur temps. Difficile de ne pas être impressionné. Et pourtant, pour Stéphane Giordano, le président de l’Amafi, la préparation à la rencontre s’est bien déroulée puisque « l’Union européenne n’a pas bradé ses valeurs, ni l’accès à son marché ». Stéphane Boujnah, le président d’Euronext, confirme que cette bonne préparation a eu des effets dès les premiers échanges de la partie, avec « un transfert progressif de substance de Londres vers notamment Amsterdam, Paris et Dublin ». Mais le match sera long et le jeu européen connaît quelques faiblesses. Ce n’est donc pas un hasard si Stéphane Boujnah a lancé le nouveau plan stratégique d’Euronext depuis Milan : le rachat de la Bourse italienne lui a permis de remettre la main sur une chambre de compensation.

Les chambres de compensation, voilà un sujet majeur. Le seul sur lequel l’équivalence a été maintenue. Karel Lannoo et Apostolos Thomadakis, du think tank CEPS, nous indiquent à quel point un rapatriement mal organisé pourrait provoquer des impacts en termes de liquidités. Selon eux, il convient de s'assurer que les approches de court terme et de long terme soient différenciées. La création d’actifs sûrs est aussi un enjeu du débat. Ce serait, pour Michela Marcussen (Société Générale), un bon moyen d’accélérer l’intégration européenne.

C'est souvent la technique qui fait gagner un match. En matière financière, on dit plutôt réglementation. Les consultations publiques et autres annonces en témoignent : le Royaume-Uni a décidé de changer ses approches réglementaires pour gagner en compétitivité. L’Europe est en plein dans ce débat. Le 25 novembre, la Commission a présenté un paquet de mesures. « Il y a encore du chemin à faire pour achever l’union des marchés des capitaux », a reconnu Mairead McGuinness, commissaire chargée des services financiers, de la stabilité financière et de l’union des marchés des capitaux.

Dans ce supplément, nous avons décidé de faire le point sur des textes majeurs pour l’avenir de l’Europe financière. MiFIR et Solvabilité 2 – textes déjà sur la table – et MiFID 2, texte en phase d’élaboration. Armel Castets, de la Direction générale du Trésor, Franck Le Vallois, directeur général de la Fédération Française de l’Assurance, et la députée européenne Stéphanie Yon-Courtin nous ont livré leur sentiment. Derrière le détail des mesures, un enjeu : faisons-nous correctement la norme en Europe ? Et s’il fallait revoir les bases du centre de formation ?

Pour gagner la partie, il nous faut aussi capitaliser sur nos forces. Charles d’Henri d’Auvigny, le président de la F2IC, se félicite du retour des particuliers en France. Mais selon l’Autorité des marchés financiers, ce sont principalement les néo-brokers d’origine étrangère qui drainent ces nouveaux épargnants. Paris, il faut bouger sur ce terrain ! Il y a aussi les points forts, sur les actifs numériques, où, nous rappelle Faustine Fleuret, la présidente de l’ADAN, la France a été en avance.

Enfin, à l’heure du climat, de la taxonomie européenne, nous avons longuement rencontré Michèle Pappalardo, la nouvelle présidente du Comité label ISR. Nous en sommes sortis avec une conviction : elle compte bien entrer en mêlée pour faire bouger les lignes.

 

Retrouvez tous les suppléments de Revue Banque en partenariat avec l’AMAFI >>>

Consultez un autre numéro

Séminaires