+
-

Travail

Le télétravail plus séduisant que prévu

Le 26/05/2020
Stéphanie Chaptal

Même s’il s’est organisé dans des conditions mouvementées (voir Revue Banque n° 843) et dans un cadre peu propice à sa mise en pratique (par exemple, travail sur matériel personnel et/ou en composant avec la présence d’enfants ou de personnes malades à la maison), l’expérience du télétravail liée aux différentes mesures de confinement à travers le monde a fait évoluer le point de vue des salariés à ce sujet. Ainsi, selon une étude Okta/YouGov [1] réalisée auprès de 6 000 salariés travaillant dans des bureaux en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, entre avril et mai 2020, seul un tiers des employés français interrogés seraient prêts à revenir travailler au bureau à plein temps. Pourtant, d’après cette étude, 59 % des employés de bureau français reconnaissent n’avoir jamais eu l’occasion de pratiquer le télétravail auparavant, et se rendaient sur leur lieu de travail cinq jours par semaine et 63 % des répondants français estiment qu’ils arrivent plus facilement à se concentrer en télétravail. Pour autant, durant cette période, 29 % des répondants ont affirmé ne pas être aussi productifs qu’au bureau, car ils ont dû partager leur espace ou s’occuper de leurs enfants. En outre, 39 % des répondants déplorent le fait de ne plus pouvoir avoir des conversations en personne avec leurs collaborateurs et 46 % d’entre eux regrettent les liens qu’ils avaient forgés avec leurs collègues. Nicolas Petroussenko, responsable d’Okta France, note que « le principal enseignement de l'étude est que les entreprises doivent procéder à un changement culturel de l’organisation du travail pour une approche plus flexible. Il ne s’agit pas uniquement de permettre aux employés de travailler de n’importe où, et de façon sécurisée, mais de leur offrir un environnement de travail adapté à leurs nouveaux besoins notamment collaboratifs, avec une flexibilité accrue et une expérience utilisateur tout aussi confortable. Les salariés doivent pouvoir rester pleinement productifs et épanouis, quel que soit leur lieu de travail. C’est pourquoi les entreprises envisagent d’ores et déjà une dynamique de travail hybride, mixant travail à distance et dans les locaux. En réévaluant l’espace de travail traditionnel tout en offrant de la flexibilité à leurs employés, les entreprises s’adaptent et deviennent plus agiles ». Et ce d’autant que certaines entreprises internationales comme Google, Twitter ou Facebook ont déjà annoncé que le télétravail serait la norme pour leurs salariés au moins jusqu’en 2021.

 

[1] À télécharger gratuitement sur : https://www.okta.com/fr/resources/new-workplace-2020.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet