+
-

En bref...

Le 29/10/2018

Natixis candidat au rachat d’Ingenico

Les rumeurs de rachat par Natixis, filiale de BPCE, du fabricant de TPE Ingenico ont suscité l’excitation des marchés boursiers mi-octobre, faisant flamber le cours d’Ingenico de 14 %. Par voie de communiqué, Ingenico a confirmé avoir été approché sans nommer Natixis, mais précisait qu’il allait étudier les différentes solutions possibles sans indiquer sa préférence. De son côté, Natixis a confirmé les rumeurs, sans donner plus de précision ni de calendrier pour un éventuel rachat.

Ça se précise pour Thales et Gemalto

Le rapprochement entre les deux groupes obtient peu à peu l’aval des différentes autorités réglementaires, comme dernièrement celle de l’Afrique du Sud, et peut donc affiner son calendrier, en anticipant une finalisation de leur rapprochement au premier trimestre 2019. Il reste encore 7 autorisations réglementaires à obtenir d’ici là, sur les 14 nécessaires.

Orange Bank change de direction…

Comme nous vous l’annoncions dans notre dernier numéro, André Coisne a démissionné de la direction d’Orange Bank [1]. Il est officiellement remplacé à ce poste par Paul de Leusse. Ce dernier dirigera la banque tout en conservant ses responsabilités de directeur général adjoint d’Orange en charge des services financiers du groupe. André Coisne ne quitte toutefois pas le groupe : officiellement, « il continuera d’accompagner Orange Bank en tant que conseiller auprès de Paul de Leusse sur des projets stratégiques, avant de se consacrer à un projet entrepreneurial dans l’investissement responsable, la finance d’impact ».  On ne sait combien de temps durera cette activité de conseil, ni si ce nouveau projet sera incubé par Orange…

…et se déploie dans les DOM

Un an après son lancement dans l’Hexagone, Orange Bank se lance dans différents départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Mayotte, Réunion et Guyane) avec l’installation de conseillers financiers dédiés dans des agences locales.

Société Générale lance une carte de paiement biométrique

Société Générale sera la première grande banque de détail française à tester à grande échelle l’authentification biométrique sur une carte bancaire. La solution choisie reprend celle préconisée par le GIE Cartes bancaires, soit l'identification par empreinte digitale. L’empreinte remplaçant le code PIN (toujours disponible en complément) est enregistrée directement sur la carte par le porteur quand celui-ci la reçoit. Ni la banque ni le fabricant de la puce (Idemia) n’ont accès à cette donnée.

Docapost et Vialink s’associent sur le KYC

Docapost, filiale du Groupe La Poste, et Vialink, filiale de la Bred, ont créé KYC à 360° , une offre KYC (Know Your Customer) globale associant la puissance de l’intelligence artificielle (IA) à l’expertise humaine. Cette plate-forme couvre toutes les étapes de la relation contractuelle, de l’ouverture à la fermeture d’un compte client en passant par sa remédiation. Chaque dossier client fait l’objet de contrôles de sécurité et de conformité en utilisant l’IA. Les informations sont complétées par celles collectées par l’intermédiaire de bases de données externes (InfoGreffe, OFAC, BODACC…), ainsi qu’avec l’Identité Numérique de La Poste et France Connect. La plate-forme de vérification est également connectée au coffre-fort électronique Digiposte et permet la récupération de documents dématérialisés et certifiés : fiches de paie, factures, attestations diverses. Les employés de Docapost interviennent en cas de détection de fraude ou d’alerte lors des contrôles digitaux.

Le Zimbabwe va augmenter ses taxes sur l’argent mobile

Désespérément à la recherche d’argent frais, le gouvernement du Zimbabwe a décidé de changer la façon dont les transactions mobiles sont taxées. Au lieu de payer une somme fixe, les utilisateurs devront verser un pourcentage de la valeur de chaque transaction mobile à l’État (jusqu’à 2 %). En 2017, la Banque Centrale du Zimbabwe a estimé qu’environ 755 millions de transactions mobiles avaient eu lieu dans le pays, pour un total de 49,7 millions de dollars. Elle estime même qu’en 2018, la barre du milliard de transactions mobile a été passée dès septembre.

 

[1] « Banque mobile – André Coisne quitte Orange Bank », Revue Banque n° 824, octobre 2018 p. 56.

Pour en savoir plus

image
  • Paul de Leusse

    Paul de Leusse

Sur le même sujet