+
-

le point de vue des syndicats

Vision à long terme ou pilotage à vue ?

Les effectifs dans la banque baissent pour la deuxième année consécutive en 2009. S’agit-il d’une conséquence de la crise ou d’une tendance de fond, qui pouvait être anticipée ? Les salariés souffrent d’une dégradation de leurs conditions de travail. Est-ce lié au climat très agressif à l’égard des banquiers ? Deux responsables syndicaux répondent à ces questions.

INTERVIEW DE LUC MATHIEULa crise financière est-elle responsable de la baisse des effectifs de 2009 ?À mon sens, la crise a accentué des choses qui étaient déjà en marche, et en premier lieu une baisse globale des effectifs. Dans la branche AFB, nous avons perdu 5 000 emplois en 2009. Les embauches n’ont pas compensé les nombreux départs et notamment les départs à la retraite de techniciens. Mais la crise s’est fait sentir spécifiquement dans la banque de financement et d’investissement, ou dans de petites banques étrangères d’Ile-de-France qui ont mis en place des plans de sauvegarde de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Régis Dos Santos, SNB/CFE-CGC
    • Président national
      SNB-CFE/CGC
  • Luc Mathieu
    • Secrétaire général adjoint
      Fédération CFDT des banques et sociétés financières

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet