+
-

Transition énergétique et finance verte

Une taxonomie pour quoi faire ?

Si, côté investissement, la taxonomie européenne arrive trop tardivement pour aligner les méthodologies des agences de notation, labels et gestionnaires de fonds, elle pourrait s’avérer plus efficace côté financement, pour créer un référentiel commun.

Le 30/01/2020
Jérôme Courcier
Le 18 décembre dernier, les États européens ont trouvé un accord sur une classification des activités économiques dites « vertes » qui distingue celles effectivement neutres en carbone, celles qui permettent une transition en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, et celles participant au développement des activités « vertes ». Cette grammaire de la transition énergétique devrait permettre de tenir le principal engagement de l’Accord de Paris, à savoir « rendre les flux financiers compatibles avec un profil d'évolution vers un développement à faible émission de gaz à effet de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet