+
-
Cet article appartient au dossier :

Le point de vue de la banque

« La question de fond est de savoir qui conserve la relation réelle avec le client »

Dans la « bataille de la donnée » qui s’annonce, le directeur général délégué de Société Générale fait valoir les atouts des banques : richesse de l’information hébergée par les banques, statut de tiers de confiance, transformation en cours des systèmes informatiques… Une stratégie digitale qui inclut d’ores et déjà des partenariats avec les GAFA.

Qu’est-ce qui attire aujourd’hui les géants technologiques vers le secteur des services financiers ?Au cœur de ces mouvements, il y a la bataille de la donnée, ou plus précisément de l’accès aux informations sous-jacentes qui font leur richesse. En effet, si toutes les données ne se valent pas, celles collectées grâce aux paiements, par exemple, sont riches : elles fournissent des informations en temps réel sur la localisation du client, son environnement au moment de l’acte d’achat, son état d’esprit… Ceci explique, je pense, que les GAFA s’intéressent en premier lieu au domaine des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet