+
-

Le point de vue de Willy Dubost, directeur du département Systèmes et Moyens de paiement à la FBF

« Les banques ne laisseront pas le terrain de l’intelligence marketing à des acteurs qui n’auraient pas les mêmes contraintes. »

L’exploitation par les banques des données de leurs clients reste soumise à de nombreux contrôles. La même vigilance doit s’appliquer aux ​acteurs non bancaires qui incluent des transactions de paiement dans leurs actions marketing.

Les banques ne risquent-elles pas de perdre du terrain face à des acteurs non bancaires, très agressifs sur le plan des innovations marketing qui peuvent inclure des opérations de paiement ?C’est en effet un risque. Les banques disposent de très nombreuses données, qui plus est déjà sécurisées dans leur système d’information, et elles auraient les moyens de construire des opérations de marketing auprès des commerçants ou de leurs clients particuliers. Mais elles appliquent la réglementation en vigueur et se doivent de respecter le secret bancaire et la confidentialité des données. La CNIL ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Willy Dubost
    • Directeur du département Systèmes et Moyens de paiement
      FBF

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet