+
-

Harmonisation

Identité numérique et règles LCB-FT : une délicate conciliation

L’identité numérique harmonisée au niveau européen par le règlement eIDAS se heurte à des règles de KYC qui restent très largement la prérogative des États membres et se traduisent par une grande hétérogénéité des modalités d’entrée en relations à distance au sein des banques européennes. Mais des travaux sont en cours au sein du GAFI, mais aussi de la Commission européenne, pour prendre en compte les identités numériques dans les règles LCB-FT.

Le 27/09/2019
Stéphane Mouy
L’identité numérique est souvent présentée comme un élément déterminant de la digitalisation des parcours clients mais aussi, parce qu’elle permet d’abolir la distance entre fournisseur et utilisateur de services financiers, comme un puissant levier de mise en place du marché unique numérique au sein de l’Union européenne, avec à la clé des offres de services renouvelées et une réduction des coûts d’entrée en relations.Si la promesse est réelle, la réalité des identités numériques en Europe est aujourd’hui beaucoup plus contrastée et le cas de la France, où l’identité numérique est encore ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Stéphane Mouy
    • Consultant, Membre du groupe d’experts de la Commission européenne eID/KYC

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet