+
-

Stratégie de tarification dans la banque de détail

Comment révolutionner un schéma de valeur où service et prix sont souvent décalés ?

La presse, les associations de consommateurs et le régulateur s’attaquent régulièrement à la tarification des banques. Le caractère irritant de cette dernière ne sera sans doute pas corrigé par une révolution radicale de sa structure, mais plutôt par une stratégie progressive alliant des évolutions tarifaires à la marge, une meilleure connaissance de l’existant, de la pédagogie, une agilité accrue des systèmes et l’expertise des conseillers.

Conséquence de la pression concurrentielle et de l’évolution des taux d’intérêt sur les marchés, les marges d’intérêt, qui constituaient la majeure partie des revenus des banques, ont fondu. Depuis quelques dizaines d’années, pour compenser la baisse de revenus associée, les services des banques sont de plus en plus facturés par l’intermédiaire de commissions qui représentent presque la moitié de leurs revenus en banque de détail. Pour que l’offre de base reste très attractive, les différents acteurs ont petit à petit facturé des services exceptionnels, transformant la banque en modèle ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Sur le même sujet