+
-

Portrait de groupe

Analyse financière : évaluer les contreparties bancaires

Jean-Pierre Petit, économiste, reprend Socofi (Les Cahiers verts de l’économie), qui lance un service d’analyse du risque des contreparties bancaires. La méthode se veut indépendante, fondée sur un nombre limité de ratios, simples mais robustes.

Le 29/03/2011
Elisabeth Coulomb
« Contre la mondialisation du panurgisme court termiste » : c’est par cette affirmation proche du slogan politique que Jean-Pierre Petit, ancien économiste à la Banque de France puis chez BNP Paribas et Exane, clame haut et fort l’indépendance de l’analyse financière qu’il délivre au travers des Cahiers verts de l’économie (qu’il a repris en 2009) et de sa nouvelle activité de suivi des contreparties bancaires. Celle-ci a été lancée début 2010 : « C’est un nouveau métier que nous avons voulu développer parce qu’il est cohérent avec le reste : aujourd’hui, faire de l’analyse macro, de la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet